Franck Lominé

Page professionnelle

Laboratoire de Génie Civil et Génie Mécanique

  • Érosion interne
  • Géomatériaux
  • Hydrodynamique
  • Modélisation numérique

Écoulements de particules dans un milieu poreux

Présentation

J'ai réalisé ma thèse au sein de l'équipe "milieux granulaires et mousses" de l'Institut de physique de Rennes (laboratoire anciennement nommé GMCM). J'ai entrepris l'étude du transport de matière au sein d'une structure poreuse. L'objectif de ma thèse était de faire l'étude du déplacement de grains dans un milieu poreux sous l'effet du champ de pesanteur.

Flow of particles

La manipulation de la matière en grains est souvent la source de nombreuses difficultés. L'une d'entre elles est la ségrégation de taille, qui implique une distribution non homogène des différents types de grains, ce qui rend très difficile la réalisation de mélanges homogènes. Durant ce travail de thèse, je me suis intéressé au phénomène de percolation spontanée dans un milieu granulaire. Le phénomène de percolation spontanée est défini comme le mouvement de fines particules à travers un arrangement de sphères plus grosses sous le simple effet de la gravité. L'énergie est alors dissipée lors des collisions qui entraînent une dispersion longitudinale et transversale des particules. L'intérêt porté à la compréhension des phénomènes qui régissent ce type de transport trouve sa justification dans les problèmes rencontrés par les industries mettant en œuvre des matériaux granulaires (industrie pharmaceutique, génie civil ...). Pouvoir pallier les phénomènes de ségrégation qui apparaissent lorsque l'on essaie de mélanger deux, voire plusieurs types de grains, est d'une importance primordiale dans les secteurs industriels précédemment cités.

De plus, un processus diffusif tel que celui auquel je m'intéresse s'avère être un moyen simple et efficace pour obtenir des mélanges homogènes. Néanmoins, pour y parvenir, la connaissance de l'influence des différents paramètres qui interviennent est nécessaire. Mes recherches s'articulent autour de deux axes complémentaires : une partie expérimentale et une partie numérique. Vous pouvez obtenir de plus amples informations en consultant les pages qui s'y rapportent.