Franck Lominé

Page professionnelle

Laboratoire de Génie Civil et Génie Mécanique

  • Érosion interne
  • Géomatériaux
  • Hydrodynamique
  • Modélisation numérique

Érosion interne dans les ouvrages en terre

Les ouvrages hydrauliques en terre assurent aussi bien la protection des personnes et des biens, que la production d’électricité. Ils constituent également des réserves d’eau. La rupture de tels ouvrages peut engendrer d’importantes conséquences humaines et matérielles. Cette rupture peut être causée par plusieurs facteurs dont le principal est le phénomène d’érosion interne.

Internal flowOn définit l’érosion interne comme la migration de particules sous l’effet d’un écoulement hydraulique souterrain. Cette migration d’éléments constitutifs du sol ou de l’ouvrage engendre des modifications des caractéristiques hydrauliques et mécaniques de l’ouvrage. Ainsi, une modification de la perméabilité de l’ouvrage peut créer une perte d’étanchéité ou une surpression interstitielle, pouvant alors entraîner la rupture de l’ouvrage.

a DEM sampleJe m’intéresse au problème de l’érosion interne via la modélisation numérique du phénomène. Ces modélisations sont basées sur la méthode des éléments discrets avec une prise en compte complète du couplage entre le fluide et les éléments solides. Plus précisément, dans un premier axe, je cherche à déterminer les paramètres influents responsable du détachement de grains dans un milieu présentant un écoulement interne. Le second axe de ce travail consiste à étudier le comportement mécanique en terme de déformation et de rupture d’un matériau qui est le siège d’un phénomène d’érosion de ces éléments constitutifs.